Charlie

    COURSE A PIED

Quoi de neuf ???  

Galinette4

Le trail de la Galinette est un MUST pour les traileurs de la région (et d'ailleurs de plus en plus). 3 parcours pour contenter tout le monde (10, 23, 41 km), une météo superbe ce dimanche (froid mais dégagée), les paysages de Marcel Pagnol (passage à la grotte du grosibou, au Taoumé, au Garlaban pour le grand parcours), belle organisation, tout ça à 5km de Fuveau ...
 
Bravo à tous :-)
 
41 KM
 
Pl. Dos Nom Club Sx Cat Temps Moy Par cat.
15. 197 MARTIN Olivier COURIR A FUVEAU M SEM 04:30:40 9,31 10
70. 281 THIBAUD Alain COURIR A FUVEAU M V2M 05:30:12 7,63 9
73. 236 PORTANGUEN Cecil COURIR A FUVEAU M SEM 05:31:39 7,6 35
 
23 KM
Pl. Dos Nom Club Sx Cat Temps Moy Par cat.
69. 1352 MOURON Michel courir a fuveau M V2M 02:32:43 9,04 10
198. 1145 DAIZE Florent COURIR A FUVEAU M V1M 02:58:08 7,75 70
228. 1134 COSTANTINI Florence COURIR A FUVEAU F V1F 03:02:45 7,55 9
 
---------------------------
 
Un temps magnifique, du vent qui rend la température assez basse et un magnifique parcours de 41 km à travers les monts du Massif de l'Etoile (Mont Julien, Pic du Taoumé, Garlaban), voilà le programme qui nous attendait ce matin.
Cette édition de la Galinette était vraiment sympa. Concernant la course, le départ a été extrêmement rapide. Impossible de suivre le rythme qu'on pris les principaux leaders, d'autant plus qu'il fallait tenir la distance.
J'ai navigué entre la 12ème et la 15ème place tout au long du parcours. Avec un coup de moins bien sur les 8 derniers kilomètres qui m'ont fait passer de la 12ème à la 15ème place en 4h30, et à 48 minutes du premier (impressionnant).
Satisfait de ma course, c'est de bonne augure pour la Sainte Victoire.
 
Olivier
 
--------------------------
 

Il faisait bien frisquet dimanche matin en arrivant à Cadolive pour s'attaquer aux 23 kms de la brèche du mont Julien, avec un vent pénétrant qui donnait envie de retourner au chaud.

Mais ça n'a pas duré: on m'avait présenté oralement les fameuses marches d'escaliers et je n'ai pas été déçue: finalement, au bout de 700m de course, on ne sent plus le froid, mais on a une bonne conscience de son rythme cardiaque et de sa ventilation!

La suite est connue de nombre de traileurs: succession assez soutenue de côtes raides (évidemment) et plutôt courtes et de descentes techniques, ce qui donne assez vite le sentiment d'avoir des jambes en carton qui nous disent : pas d'accord!. Heureusement, le décor est magnifique, le ciel bien dégagé nous permet de voir Marseille et les ïles (ça, c'est quand on peut lever les yeux, ce qui n'a pas été beaucoup mon cas).

Au retour, on retrouve les fameuses marches qui font autant mal qu'à l'aller et l'arrivée directement dans le gymnase: on est tout de suite au chaud!

Très jolie course donc, fort bien organisée (bananes sur tous les ravitos: parfait!), à recommander, mais ce n'est pas nouveau.

 
Florence
 
--------------------------
 
Trop fatigué, Trop long, Trop mal !
 
Cess
 
-------------------------
 
 
  • Aucun commentaire sur cet article.
Veuillez vous connecter pour proposer un commentaire

Connexion

Menu adhérents