logo CouriraFuveau 2017

     SECTION TRIATHLON

Quoi de neuf ??? 

thierry niceAlors bien sûr pas vraiment compétiteur dans l'âme, piètre nageur (mais j'adore ça), expérience un peu trop récente en triathlon, j'ai mis longtemps à me décider et rejoindre l'équipe de furieux pour ce tri à Nice.

Mais finalement jeune papy, 55ans c'était maintenant ou jamais l'occasion de faire partie de ce groupe de copains tout au long de ce chemin si beau, traçé par Olivier, "the coach". T'as clické sur valider l'inscription, maintenant mon gars accroches toi. 18 semaines de préparation spécifique, j'attendais impatiemment le menu de la semaine le dimanche soir. Pas mal  de courses de préparation , semi à Hyeres, des cyclos, Le Ventouxman, raide raide, Caramy etc, le stage  et toujours le plaisir de partir à l'aventure sur ces week-end avec une équipe fabuleuse. J'avoue, je n'ai jamais préparé une épreuve avec autant de sérieux.

 Ça y est le D Day, la logistique du tri toujours compliquée, mais je me sens plutôt bien, l'envie de démarrer et d'aller jusqu'au bout de cette journée qui je le sais sera longue, avec bien sûr l'incertitude du marathon.

La Marseillaise se matin là, sur cette plage remplit de pingouins aux bonnets bleus, roses et gold restera gravée dans ma mémoire pour longtemps, c'est parti.Ça glisse pas si mal pour mon niveau, les sensations plutôt bonnes et l'eau c'est vrai un peu salée. Je me dis que je fais le plein de sels minéraux.La sortie d'eau est titubante, et finalement plus de vélos que d'habitude dans le parc, ok ok c'est pas la foule non plus. 

La partie vélo est un régal, j'adore ce parcours, les kms s'écoulent sans pb , le passage à Gourdon comme un col du tour de France, sublime et déjà la descente qui n'en finit pas , le retour au parc et la question comment vais-je faire maintenant pour courir 42kms.

Et hop ça démarre , trop vite je le sais, la foule, les supporters de Fuveau, oh merci. Les deux premiers tours se passent bien, c'est dur, je reste sur la cadence déterminée à l'entraînement et troisième tour, boum j'explose, mal au ventre, les jambes ne fonctionnent plus, ça y est je marche et là je me dis que ça être compliqué d'aller au bout, mais j'irai quoiqu'il arrive. Je croise les copains, c'est bon . Et là je vois mon amie Manu, qui m'encourage et m'aide à redémarrer, elle court à côté de moi et suis à nouveau sur la bonne cadence . Ce moment où on sait qu'on est sûr de terminer est magnifique, une dernière fois  le team supporters, je les adore, et la finish Line , fantastique !!! ...le speaker et son "You are an Ironman", bordel j'y suis arrivé.

Alors merci à tous pour ces émotions, ces moments de partage, merci aux copains d'entrainements du mardi, le team Fuveau Nice et Olivier qui a traçé la route , fabuleuse.... J'oubliais, Pierrick et sa chanson de Montand revisitėe, un must !!!!! 

See you , très soon !

Commentaires (2)

Veuillez vous connecter pour proposer un commentaire

Connexion

Menu adhérents